Sarouel patchwork

sarouel-patchwork

Ce sarouel patchwork en coton de couleur beige offre un grand confort à son propriétaire.

Son style fait de lui un modèle unique pour un look à la fois cool et citadin.

Patchwork sur de la taille à la hanche, les tissus utilisés varient et vont du jean aux tissus cotons imprimés ou unis pour offrir ainsi un mélange de couleur assortie.

De fabrication locale (Malgache), ce sarouel est un modèle unique pour taille 42. Pour des commandes en d’autres tailles, il vous suffit juste de faire les commandes pour qu’on puisse vous présenter les tissus disponibles.

Détail:

Matière: coton

Doublure sur la taille

fermeture coté droite

taille: 42

Possibilité de faire des commandes pour les autres tailles

Prix: 25 000 ariary, soit à peu près 12 €

Livraison à domicile (Sur Antananarivo) et possibilité d’envoi pour commande en province + coût d’envoi.

Publicités

Grossesse et sarouel

Souvent dans la plupart des cas, les femmes enceintes (surtout un peu rondelettes) ont du mal à trouver quoi mettre durant leur grossesse. Un calvaire au quotidien, la garde robe de la future maman nécessite un grand renouvelement tout le long des mois. Prise de poids considérable, des pieds hors pointures, les magasins de vêtements spéciale grossesse manque.

Pourtant, ces femmes se disent que d’ici quelques mois elles retrouveront leur poids d’avant. Une solution! Les sarouels sont les mieux adaptés aux grossesses. Pouvant se porter long, 3/4, cool, classe, les sarouels sauraient mettre toutes femmes en valeur. Pour un ventre hors norme et une silhouette qu’on veut bien cacher, les sarouels camouflent tous les défauts. Un problème moins, les sarouels sont disponibles pour tous les goûts et styles, long, 3/4, larges, assez serrés, classe, cool,… il suffit d’un peu d’imagination et réunir quelques couleurs et le tour est joué.

Un conseil, veuillez porter des sarouels à taille élastique puisque comme ça, ils s’adapteront au vendre et après grossesse ils seront toujours utilisables.

BONNE GROSSESSE

Source: Les bouts de fils de…